C'est en Colombie cette fois, que Caryl Férey situe cette Série Noire, basée sur une lutte fratricide, dure, cruelle, violente, comme peut l'être parfois le continent sud-américain. 

Là où chantent les écrevisses nous emporte dans les marais de Caroline du Nord, et dans le monde de Kya, petite fille de 10 ans, abandonnée de tous dans cette nature sauvage. 

Grièvement blessée et défigurée lors d'une opération qui tourne mal, Noémie accepte une mutation loin de Paris, au cœur de l’Aveyron, où sa hiérarchie espère l'enterrer mais où elle pense pouvoir se reconstruire. 

Dans les années 80, où règne une complaisance générale, l'écrivain Gabriel Matzneff alors cinquantenaire, jette son dévolu sur cette adolescente de 14 ans sans père et dont la mère appartient à la génération où il est "interdit d'interdire". 

Les États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession en 1841. Solomon Northup, jeune homme noir,  père de famille et originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave.