Ce récit emmène le lecteur, de la Palestine à New York, à la recontre de ces femmes musulmanes, déchirées entre modernité et traditions.

Isra, jeune palestinienne de 17 ans, est mariée en 1990 à un Palestinien vivant aux États-Unis et se voit contrainte de quitter sa famille et son pays pour l'y suivre. En quittant sa terre natale, elle imagine une vie meilleure où la femme est plus libre et indépendante. Ce n'est pourtant que le début de sa décente aux enfers, subissant des violences psychologiques et physiques,mêlant des sentiments de honte et de culpabilité.  

2008 à Brooklyn. Deya, l'aînée des filles d'Isra a 18 ans, l'âge d'être mariée. Elle vit avec ses soeurs et ses grands-parents qui lui cherchent un fiancé, pour eux l'important depuis qu'ils vivent aux États-Unis est de protéger leur culture qui veut que les devoirs d'une femme soient le mariage, la maternité et la famille. Deya, tout comme sa mère le faisait, cherche un sens à sa vie dans les livres, elle rêve d'aller à l'université et se souvient combien sa mère était malheureuse, recluse et seule.

Roman captivant, qui décrit avec beaucoup d'intensité la condition des femmes palestiniennes vivant dans des familles traditionnelles. L'auteure adopte une construction intéressante avec l'alternance des chapitres situés en 1990 et en 2008 qui montre le peu d'évolution pour les femmes en deux décennies. Ce texte met bien en évidence les tiraillements intérieurs des femmes entre respect des traditions et aspiration à une vie choisie.

OPAC Recherche Simple

Ouvrage sélectionné par Catherine Mugnier de la Librairie Imaginaire. 

Coup de cœur des bibliothécaires

OPAC Recherche Simple